>
La cathédrale
À la mention de la cathédrale ragusine de l'Assomption, de Madonna ou..
 La cathédrale
simplement la Cathédrale, comme elle est appelée par les dubrovnikois, deux associations vont être imposé aux connaisseurs. L'une, liée à la tradition d'un voeux du roi anglais Richard Coeur de Lion, et l'autre à la richesse de sa trésorerie qui temoigne une réputation impeccable de l'orfévrerie ragusine à partir du XI au XVIII siècle, ainsi que des trésors artistiques de la République. En étant conscient de cela, les Ragusins judicieux, soupçonneux et prudents ont assuré, à ce temps-là, que la richesse soit conservée dans la Cathédrale par trois clés. L'un était gardé par le prince, l'autre par l'évêque et le troisième par le secrétaire de la République, mais c'était seulement pendant le tour simultané de tous les clés, que la porte de la trésorerie fut ouverte pour les visiteurs. L'ancienne cathédrale romane, construite de XII au XIV siècle, se trouva dans le même lieu où se trouve la cathédrale contemporaine. Le roi anglais Richard Cour de Lion est largement crédité pour sa construction. En regresant de la troisème croisade en 1192, et à peine sauvant sa tête dans un naufrage devant l'île Lokrum qui était enveloppé d' une tempête, celui-ci avait fait un voeu de donner les sequins pour construire une grande église. Cette magnifique basilique romane avec la coupole a été complètement détruite dans le grand tremblement en 1667. Dans ces moments tragiques Dubrovnik a eu de la chance, parce que à Vatikan il y avait Stjepan Gradič qui travaillat premièrement comme le conservateur et après comme le recteur de la Bibliothèque du Vatican. Il était un éminant historien, philosophe, poète, diplomate qui, avec son influence avait commencé d'acquérir un secours pour sa ville natale. Il a reussi d'amener à Dubrovnik les plus célèbres architectes italiens, et son désir de construir la cathédrale suivant les modèles de l'architecture ecclésiastique dans le style baroque, était réalisé par l'architecte Andrea Buffalini. Selon son plan de construction la Cathédrale a été construit par Paolo Andreotti commençant l'année 1672. Elle a été construite longuement avec l'aide de nombreux maîtres. Le maître domestique Ilija Katičić avait fini la construction en 1713. À l'intérieur de cette église à trois nefs avec la coupole, il y a une série des autels précieux avec des notes de la période baroque tardif. Une fascination particulière provoquent les ouuvres artistiques du grand Titien et ses ateliers (le polyptyque Assomption du XVI siècle) au dessus du maître-autel, et Madonna della Seggiola de Raffaell, Fuite en Egipte de Savoldo, peintre italien. La cathédrale à Dubrovnik n'est pas seulement un exemple ravissant d'une riche histoire et de l'art dubrovnikoise, mais aussi un intrigant gisement archéologique qui ouvre de nombreuses questions sur la première millénaire de Dubrovnik. En travaillant avec les endommagements sur la cathédrale resultant en 1979 à cause d'un tremblement, les archéologues ont trouvé les restes d'une autre cathédrale, plus ancienne que celle romane. Elle date du VII siècle. Cette information indique au fait que Dubrovnik était déjà à ce moment là, un ensemble urbaine ce qui déplace la date de la genèse de cette ville.


   
Info Informations
bureaux
 
Pile
Brsalje 5
T 020 / 312-011
ured.pile@tzdubrovnik.hr
Horaires d'ouverture:
lun - sam: 08:00 - 19:00h 
dim: 09:00 - 15:00h 

Gruž Obala I. Pavla II, 1
T 020 / 417-983
ured.gruz@tzdubrovnik.hr
Horaires d'ouverture:
lun - ven: 08:00 - 15:00h
sam: 08:00 - 13:00h
dim: fermé

Hello dear Visitor!

Tell us what you think about your stay in Dubrovnik!

Take the poll
Knez1